Le jury du conservatoire a décidé d’accorder, mardi soir à l’issue des délibérations, la médaille d’or de la danse traditionnelle, à savoir le diplôme de fin d’études traditionnelles aux trois étudiantes l’ayant présenté : Mahealani Amaru, Natalia Louvat et Oriane Lhemann.
Un résultat exceptionnel saluant la qualité d’interprétation des trois jeunes danseuses et le travail effectué avec leurs enseignants. Les nouvelles lauréates recevront leurs diplômes le samedi 16 juin prochain lors de la grande nuit de gala des arts traditionnels du Conservatoire place To’ata.
Texte de Fred Cibard
Petite série de selfies

Avec Moon, ma prof de dernière année

Avec Vanina qui nous a entraîné pour la danse imposée
Avec Toanui
Le clan O’opa du Conservatoire (avec Arsène)

Avec Orlane

Avec Mahealani